testeur électronique de piscine
Les traitements pour ma piscine
11/07/2022

Ph de piscine trop haut : quels sont les risques ?

Sommaire

Le pH est une variable très importante pour la qualité de votre piscine. C’est pourquoi il se doit d’être toujours à l’équilibre. Les analyses d’eau régulières seront primordiales pour atteindre cet objectif. Disposer d’un pH d’eau de piscine trop haut peut conduire à certaines déconvenues. Ainsi, il est nécessaire de le réguler le plus rapidement possible. Vous êtes novice dans le milieu de la piscine ? Alors, vous vous trouvez au bon endroit. Ma Piscine et Moi vous détaille aujourd’hui comment diminuer le pH d’une piscine.

Qu’est-ce que le pH d’une piscine ?

Ph signifie Potentiel Hydrogène et représente la concentration de l’eau en ions hydrogène. Le pH est associé à l’acidité de l’eau. Le pH d’une eau est compris entre 0 et 14.

Cette valeur permet d’établir le statut de l’eau. Entre 0 et 7, votre eau est considérée comme étant acide. Un pH acide n’est pas idéal pour le confort des baigneurs et la durée de vie de votre matériel. Il sera donc conseillé de faire remonter le pH de votre piscine pour que l’eau soit neutre. À partir de 8, votre eau sera considérée comme étant basique.

Le choix du désinfectant vous permettra de déterminer le pH idéal pour votre piscine. Le traitement au chlore aura besoin d’un pH légèrement acide et proche de 7 pour être efficace. Tandis qu’un traitement au brome requiert un pH aux alentours de 7.4 pour ne pas s’oxyder.

Les conséquences d’un pH trop élevé

L’entretien de l’eau pour une piscine est une question d’équilibre. Les différents taux doivent être correctement ajustés au risque de devoir rattraper votre eau de piscine.

Un pH trop élevé conduira à rendre votre produit de traitement en partie inefficace. Prenons l’exemple des galets de chlore pour illustrer cela. Nous avons précédemment évoqué que le chlore avait besoin d’un pH légèrement acide pour désinfecter à son meilleur rendement. Maintenir un pH trop haut va altérer les performances du chlore. Ce qui vous forcera à en rajouter pour faire remonter le taux de chlore dans votre bassin. Il en résultera une plus forte consommation en produit d’entretien et un risque de saturer votre bassin en désinfectant.

De ce fait, un pH alcalin pourra aussi entraîner une gêne pour la baignade. Un surdosage de chlore va générer beaucoup de chloramines. Ces dernières sont responsables des effets néfastes provoqués par le chlore : irritations de la peau et des muqueuses, odeur déplaisante… Un mauvais traitement du bassin va considérablement réduire le confort de la baignade.

Un pH basique est parfois le résultat d’une concentration excessive en calcaire. Une eau trop dure va favoriser l’apparition de dépôts de tartre. Ces derniers risque de détériorer davantage vos équipements et la ligne d’eau de votre piscine.

Comment faire baisser le pH de sa piscine ?

Il n’existe pas beaucoup de solution pour faire baisser le pH d’une eau de piscine. Un traitement de l’eau à base de produit pH moins sera le moyen le plus efficace pour retrouver une piscine saine.

Mais avant, vous devrez procéder à une analyse de votre eau pour déterminer la quantité de produit pH à administrer. Vous pouvez utiliser des bandelettes test ou un testeur électronique pour tester votre eau de piscine. Si les variations de pH persistent, vous pouvez envisager d’installer un analyseur d’eau connecté. Cette solution vous offrira une vision en temps réel des problèmes de pH, ce qui vous permettra de réagir rapidement avant que le problème prenne de l’ampleur. Il est conseillé de réaliser à minima 2 analyses d’eau par semaine en haute saison.

Avant d’administrer le produit correcteur d’équilibre, assurez-vous que la filtration fonctionne. Elle sera indispensable pour diffuser le produit dans l’ensemble de la piscine. Le pH moins possède une action très concentrée qui ne donne pas le droit à l’erreur concernant le dosage. Ainsi, veillez à bien respecter les consignes préconisées sur l’emballage du traitement.

Le produit pH moins ne doit pas être versé tel quel dans le bassin. Il est nécessaire de le diluer dans un arrosoir. Vous pouvez ensuite administrer la solution lentement devant la buse de refoulement, filtration en marche. La solution aura besoin de quelques heures pour agir. Le mieux est de laisser le mélange s’opérer pendant 6 heures avant de re-tester le pH du bassin.

Les astuces pour éviter d’avoir un pH trop haut

Conserver un pH neutre est essentiel pour assurer le confort des baigneurs. Voici quelques astuces pour éviter d’avoir une eau de piscine trouble :

En premier lieu, il est nécessaire de garder un œil sur votre piscine. Analyser régulièrement votre eau sera la meilleure façon de se prémunir d’une augmentation brutale du pH. Nous vous recommandons d’effectuer 2 analyses par semaine afin d’être tranquille. Le contrôle de l’eau doit aussi intervenir avant d’effectuer l’hivernage et lors de la remise en eau de la piscine.

Certaines phénomènes météorologiques peuvent aussi faire varier le pH de votre piscine. En anticipant les orages et les fortes rafales de vents, vous pourrez préserver l’équilibre de votre bassin. L’installation d’une couverture de protection est le meilleur moyen de protéger votre pisicne hors-sol des effets de la météo.

Si votre piscine hors-sol le permet, nous vous conseillons d’installer un régulateur de pH. Cet appareil doté d’une sonde et d’une pompe doseuse vous permettra d’automatiser la régulation du pH. Dès que la sonde détecte une variation par rapport à la valeur consignée, la pompe doseuse injecte la dose nécessaire de produit pH moins dans le bassin. Le régulateur de pH permet de conserver un pH constant sans que vous n’ayez à intervenir. En l’associant avec un électrolyseur, l’ensemble des tâches de traitement seront automatisées. Le temps à consacrer à l’entretien sera donc particulièrement réduit. 

A lire aussi :
Entretien de ma piscine
Traitement

Ces articles devraient vous interesser !