Algues moutarde
Les traitements pour ma piscine
21/07/2022

Algues moutarde dans ma piscine : comment s’en débarrasser ?

Sommaire

L’algue représente l’un des principaux fléaux contre lequel vous devez lutter au sein de votre piscine. Un entretien et un nettoyage approprié permettent généralement d’éviter leur apparition. L’algue verte est l’espèce à laquelle vous aurez affaire le plus clair du temps. Toutefois, d’autres espèces peuvent faire irruption dans votre bassin et perturber l’équilibre de votre eau. C’est le cas de l’algue moutarde, aussi appelée algue jaune. Ma Piscine et Moi vous donne ses conseils pour venir à bout de cette algue et éviter qu’elle ne réapparaisse dans votre piscine.

D’où provient l’algue moutarde de piscine ?

L’algue jaune est une espèce d’algue plus difficile à identifier et à éliminer que l’algue verte classique. Par conséquent, il s’agit d’une algue redoutée par tous les propriétaires de piscine.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’algue jaune n’est pas le résultat d’un entretien négligé. Et pour cause, l’algue moutarde provient en fait du Sahara.

Pour arriver jusqu’aux piscines françaises, ce parasite se fixe aux poussières charriées par le vent pour au final atterrir dans l’eau grâce à la pluie. Les piscines avec le plus de chances d’être impactées sont donc celles exposées aux vents du sud. Vu que l’algue se déplace via le vent, il est fort probable que les piscines aux alentours de la vôtre puissent être touchées aussi.

Comment reconnaître l’algue jaune dans votre piscine ?

On parle d’algues moutarde, mais il ne s’agit en réalité pas d’une algue à proprement parler. En effet, il s’agit plutôt d’une poudre jaune très volatile qui se dépose au fond de la piscine. Ainsi, ne vous attendez pas à retrouver un résidus à la forme végétal. En revanche, si vous constatez la présence de poussière ocre sur le liner de votre piscine, il s’agit surement d’elle.

L’algue jaune est plus difficile à déceler que les autres en raison de son caractère volatile. Le moindre mouvement de l’eau dans le bassin suffit à faire en sorte qu’elle se dissipe dans l’eau. Toutefois, lorsque l’eau redevient calme, celle-ci réapparait sur les parois de la piscine. Il est donc inutile d’espérer la faire disparaître en utilisant un robot de piscine ou un balai aspirateur.

Le meilleur moment pour détecter les algues jaunes reste donc le matin, lorsque l’eau n’a pas encore été remuée.

Comment éliminer les algues moutarde dans votre piscine ?

Il n’existe qu’une seule manière d’éliminer cette algue de votre piscine. Pour espérer retrouver un intérieur de piscine propre, vous allez devoir investir dans un produit appelé Stop Algues Moutardes.

Vous vous demandez surement pourquoi vous ne pouvez pas utiliser un algicide classique pour vous débarrasser de cette algue ? Un algicide de piscine classique ne peut être utilisé que pour lutter contre les algues vertes. L’algicide aura donc un impact mais il sera limité dans le temps. Ce qui veut dire que les algues finiront toujours par revenir dans la piscine.

Le Stop Algues Moutardes est un algicide spécial qui est prévu pour fonctionner en complément d’un traitement choc. C’est pourquoi ce produit anti-algues pour piscine est compatible avec n’importe quel désinfectant.

Au préalable, vous devrez ajuster le pH de l’eau afin d’améliorer l’efficacité de votre produit de désinfection. Si vous décidez d’opter pour un traitement au chlore choc, la valeur du pH de votre eau devra être comprise entre 7 et 7.4. Lorsque vous administrerez votre traitement choc, n’oubliez pas de respecter à la lettre les consignes de dosage inscrites sur l’emballage.

Afin que le traitement choc et l’algicide puisse se diffuser correctement, votre filtration devra tourner en continu pendant au minimum 24 heures.   

Enfin, vu que l’algue moutarde copie le fonctionnement des germes bactériennes, il sera nécessaire de traiter tous les objets ayant été en contact avec l’eau (bouées, thermomètre, brosse, robot etc…).  

Comment éviter la réapparition des algues jaunes dans votre piscine ?

Comme l’algue jaune se propage par le vent, il est difficile de mettre en place des gestes pour éviter une nouvelle infection de votre bassin.

Si vous possédez une piscine enterrée, il existe la solution de l’abri de piscine. En recouvrant intégralement le bassin, vous éviterez que les pluies et les poussières pénètrent dans le bassin.

S’il est impossible pour vous d’installer un abri sur votre piscine hors-sol, alors, vous pouvez vous tourner vers la bâche 4 saisons. Pour assurer une efficacité maximale, il faudra à ce que celle-ci soit bordée afin qu’elle couvre intégralement le bassin.

Entretien de ma piscine
Traitement

Ces articles devraient vous interesser !