Eau' au de piscine verte
La santé
30/09/2021

Baignade en eau trouble : les risques de santé

Sommaire

L’eau trouble dans une piscine peut résulter de plusieurs facteurs. Si l’on ne sais pas directement quelle en est la cause, une chose est sûre : l’eau trouble dégrade fortement l’expérience de baignade et risque de détériorer votre matériel. Mais malgré tout, la baignade est-elle possible dans une eau trouble ? Existe-t-il des risques concrets de se baigner dans une eau verte ou une eau laiteuse ? Voici quelques explications.

Eau trouble dans une piscine : quelles sont les causes ?

Comme nous l’avons expliqué précédemment, l’eau d’une piscine ne se trouble jamais par hasard. Qu’importe la raison, il est nécessaire d’agir rapidement afin de pouvoir rattraper l’eau de votre piscine. En premier lieu, il est nécessaire de procéder à une analyse de l’eau à l’aide de bandelettes de test ou d’un testeur électronique. En découvrant les résultats de votre test, voici quelles peuvent être les causes de l’apparition d’une eau trouble :

  • Un taux de désinfectant trop faible
  • Une durée de filtration insuffisante ou un système de filtration défectueux
  • Un problème de pH ou plus globalement d’équilibre de l’eau
  • La présence d’algues dans le bassin
  • Une eau trop dure, due à un excès de calcaire

À cause des baigneurs, des bactéries provenant des matières organiques sur le corps (sueur, résidus de savon ou de parfum, crème solaire) finissent par se déposer au sein de l’eau. Pour éviter que ces dernières ne prolifèrent, il est nécessaire de traiter régulièrement votre piscine hors-sol. Toutefois, en fonction du produit de désinfection que vous utilisez, la concentration en désinfectant ne sera pas la même. Par conséquent, il est primordial de réaliser des analyses d’eau régulières pour contrôler le taux de désinfectant.

Ensuite, la filtration est responsable à 80 % de la propreté de l’eau. La durée durant laquelle l’eau est filtrée jouera un rôle prépondérant dans l’assainissement du bassin. Pour connaître le temps de filtration optimal d’une piscine hors-sol, il existe un calcul très simple. Il vous suffit de diviser la température de l’eau par 2 pour obtenir la durée de filtration idéale de votre piscine hors-sol. À partir de 30°C, la filtration devra tourner en continu. Le problème peut également venir du système en lui-même. Il faudra procéder à une analyse de fond pour déterminer la cause du problème.

Le pH est l’un des éléments garants de l’équilibre de l’eau. Ainsi, il n’est pas anormal de voir l’eau se troubler si celui-ci a subi une forte variation. Par conséquent, nous vous conseillons vivement de réaliser deux analyses d’eau par semaine en pleine saison pour suivre l’évolution du pH et des autres taux comme l’alcalinité ou le désinfectant.

La plupart du temps, l’apparition d’une eau verte dans une piscine est due à la présence d’algues dans le bassin. Il vous faudra donc éliminer les algues pour espérer une eau claire au sein de votre piscine. L’apparition d’algues est souvent dû à un temps de filtration insuffisant ou à un déséquilibre du taux de pH ou du TAC.

Les risques de se baigner dans une piscine d’eau trouble

L’eau de la piscine devient trouble à cause des bactéries qui prolifèrent et des algues qui s’installent. Vous l’aurez compris, il est fortement déconseillé de se baigner dans une eau trouble. En effet, tout baigneur se risquant à se baigner dans une eau trouble s’expose à quelques déconvenues.

Tout d’abord, une baignade dans une eau trouble peut provoquer des maladies bénignes. Ainsi, vous pourrez souffrir d’irritations de la peau et des muqueuses, de conjonctivites ou bien d’otites. En cas d’ingestion d’eau trouble, des risques de gastro-entérites seront aussi à prévoir. Dans tous les cas, les maladies seront passagères et vous n’aurez rien à craindre pour votre santé. Néanmoins, nous vous recommandons de faire preuve de prudence. Par conséquent, en cas de symptômes maladifs après une baignade dans une eau trouble, rapprochez-vous d’un médecin.

En revanche, les femmes enceintes et les enfants devront consulter un médecin sans attendre. En effet, les personnes dites « à risque » sont plus sensibles aux micro-organismes et peuvent contracter plus facilement des maladies.

Eau de piscine trouble, que faire ?

Premièrement, vous devez identifier la cause de turbidité de l’eau. Le meilleur moyen est de procéder à une analyse d’eau à l’aide de bandelettes de test ou d’un testeur électronique.

En fonction des résultats que vous obtiendrez, voici plusieurs actions que vous pourrez mettre en place.

Tout d’abord, vous devez commencer par rétablir une filtration de qualité. Pensez donc à augmenter la durée de filtration si celle-ci est insuffisante. Pour assurer une qualité de filtration suffisante, vous pouvez également effectuer un contre-lavage de votre filtre.

Le problème peut aussi venir d’une eau mal équilibrée. Par conséquent, pensez à réajuster le pH et l’alcalinité. Cela permettra aussi de restaurer l’efficacité de votre produit de désinfection. Si le réajustement du pH ne suffit pas à rattraper l’eau, alors, prévoyez d’effectuer un traitement choc. Vous pourrez associer le traitement choc à un floculant pour faciliter l’évacuation des impuretés. Après avoir laissé le traitement agir, effectuez un nettoyage pour finir d’enlever les résidus dans votre piscine.     

Pour conclure, la baignade en eau trouble est fortement déconseillée. L’apparition d’une eau trouble résulte de la prolifération des corps étrangers dans le bassin. Une baignade brève ou prolongée pourra vous amener à contracter diverses infections. Souvent bénignes, elles deviennent plus préoccupantes lorsqu’elles concernent des personnes à risques tels que des femmes enceintes ou encore des enfants. Pour éviter de voir son eau se troubler, nous vous conseillons d’opter pour une solution de traitement automatique.

A lire aussi :
Au bord de ma piscine
Santé

Ces articles devraient vous interesser !