Galet de chlore
Les traitements pour ma piscine
20/09/2021

Le traitement au chlore pour piscine

Sommaire

Le chlore est sans doute le produit le plus utilisé au monde pour traiter les piscines. Efficace, bon marché, ce produit de traitement doit sa popularité à ses nombreuses qualités. Revers de la médaille, il existe tellement de produits d’entretien à base de chlore qu’il en devient difficile de choisir. C’est pourquoi, dans cet article, Ma Piscine et Moi vous détaille tout ce qu’il faut savoir sur les traitements au chlore : son fonctionnement, les différents produits à base de chlore, comment l’utiliser et enfin son prix. Grâce à ce focus, le chlore de piscine n’aura plus de secret pour vous.  

Le fonctionnement du chlore pour piscine

Le chlore est un oxydant utilisé pour désinfecter l’eau des piscines de tous types. En effet, ce dernier peut aussi bien être utilisé pour une piscine hors-sol que pour une piscine enterrée. Grâce à ses propriétés désinfectantes, le chlore pour piscine élimine sans soucis les bactéries, les champignons ou les algues qui viendraient troubler l’équilibre de votre eau. En raison de son efficacité, le chlore est le seul produit de traitement agréée par la DDASS.

Contrairement au traitement à l’oxygène actif, le chlore possède un fort pouvoir rémanent. Cela signifie que le chlore agît pendant longtemps pour assainir votre piscine. Pour vous donner un ordre d’idée, le chlore désinfecte une piscine pendant environ une semaine avant de s’estomper. Les produits de ce type sont en général désignés sous le nom « chlore lent ».

On attribue souvent au chlore le fait de dégager une forte odeur caractéristique, or il est en réalité inodore. Cette odeur provient en fait de la réaction chimique entre le chlore et les différents composants organiques peuplant votre piscine. Appelé chloramine, ce gaz volatil est considéré à tort comme responsable des fameuses irritations que l’on attribue aussi par mégarde au chlore. Au final, l’odeur désagréable provient d’un problème de traitement. En théorie, une quantité suffisante de chlore dans le bassin permet d’éliminer les déchets provoqués par la réaction du chlore.  

Les différents types de traitement de piscine au chlore

Sur le web ou dans le commerce, on peut trouver des traitements au chlore sous 3 formes :

  • Le galet de chlore : Le galet de chlore pour piscine représente la forme la plus utilisée. Très simple à utiliser, les galets de chlore se placent généralement dans le skimmer ou un chlorinateur ou encore un diffuseur flottant pour les plus petits bassins. Sous cette forme, le chlore de piscine possède souvent une action longue durée, il s’agit du fameux « chlore lent ». Pour une action plus complète, des traitements au chlore multiactions existent. Ces derniers proposent en plus de la désinfection, des propriétés anti-algues, floculantes, anticalcaire et clarifiantes.
  • Le chlore en granulés ou en poudre : Le chlore en poudre pour piscine se place directement dans l’eau et se dissout instantanément. Contenant moins de principe actif, le chlore en poudre possède un pouvoir rémanent plus faible. Il s’agit en général de « chlore choc », une variante conçue pour une désinfection à action rapide. Par conséquent, le chlore choc sert généralement à rattraper une eau de piscine verte.
  • Le chlore liquide : Le chlore liquide pour piscine est beaucoup plus rarement utilisé par les propriétaires de piscines privées. En effet, ce produit est beaucoup plus concentré et difficile à doser à moins de posséder une pompe doseuse.
  • Le chlore choc : lorsque votre eau de piscine devient verte, il convient de mettre une quantité de chlore plus importante pour rattraper l’eau. La chloration choc est donc la solution idéale pour que l’eau de votre piscine redevienne limpide. Il est ainsi conseillé d’effectuer une chloration choc à 5 ppm tous les deux à trois mois. Un traitement choc la veille d’un évènement où le fréquentation sera beaucoup plus importante est également vivement conseillé.

En fonction de la forme que prend le chlore, son type peut également varier. Au sein du marché, vous aurez affaire à 2 types de chlore : le chlore stabilisé et le chlore non-stabilisé. La présence d’un stabilisant permet au chlore d’être plus résistant face aux rayons UV. Le chlore sans stabilisant doit obligatoirement être couplé avec un stabilisant pour améliorer sa résistance. Pour ne pas avoir ce problème, vous pourrez vous tourner vers le chlore multi-actions, qui dispose d’une action stabilisante

Le taux de chlore pour une piscine

Le niveau de chlore dans une piscine s’exprime de deux manières : en Partie Par Million (ppm) ou en Milligramme par Litre (mg/l). Pour une piscine, le taux de chlore idéal doit être compris entre 1 et 2 milligrammes par litre d’eau ou entre 1 et 2 ppm. On estime qu’au-dessus de 5 milligrammes par litre, il y a trop de chlore dans la piscine. Vous pouvez mesurer le taux de chlore grâce à des bandelettes de tests ou un testeur digital. En ce qui concerne le dosage, il est conseillé de maintenir un taux à 1.5 ppm en cas d’une faible fréquentation (retraités, couple sans enfant). En revanche, pour une fréquentation importante (famille avec enfants, groupes d’amis), il est recommandé d’ajuster le taux de chlore à 3 ppm.

Un taux de chlore inférieur à 1 ppm sera insuffisant pour désinfecter correctement votre piscine. Tandis qu’un taux supérieur à 5 ppm sera considéré comme dangereux pour les baigneurs et les équipements de la piscine. En cas d’insuffisance de chlore, il vous suffit d’en rajouter dans le bassin, toujours en suivant les consignes de dosage. Pour une surdose, il vous suffit de cesser d’alimenter votre bassin en chlore et d’abaisser légèrement le niveau d’eau puis de remplir à nouveau. Néanmoins, rassurez-vous, votre eau ne peut devenir trouble qu’en cas d’insuffisance de chlore dans le bassin.

Votre taux de chlore dépend également d’autres facteurs tels que le pH. Une eau au pH trop élevé rendra votre traitement au chlore complètement inefficace. Pour retrouver une eau saine et cristalline, il vous faudra d’abord réajuster votre pH avant de rajouter du chlore dans votre piscine.

Le dosage de chlore pour une piscine

Afin de ne pas faire exploser le taux de chlore, il est fortement conseillé de suivre les instructions de dosage situées sur l’étiquette du seau. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre revendeur.

Voici la marche à suivre pour doser correctement le chlore dans sa piscine :

  • Réalisez au préalable une analyse de l’eau à l’aide de bandelettes test ou d’un testeur digital
  • Ensuite, assurez-vous que le taux de pH soit correct. S’il ne l’est pas, réajustez-le avant d’ajouter le chlore dans la piscine
  • Pour une désinfection en continu, il est conseillé de fractionner le traitement lorsque vous devez utiliser plusieurs galets. Ainsi, vous pouvez par exemple ajouter un galet de chlore dans le skimmer le lundi, puis attendre le jeudi pour rajouter un autre galet.
  • Ajoutez la quantité nécessaire de chlore suivant les résultats obtenus
  • Activez la filtration pour diffuser le traitement dans l’eau de façon uniforme

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est conseillé d’analyser l’eau de sa piscine une fois par semaine minimum. De cette manière, vous pourrez repérer rapidement les éventuels soucis de sous-dosage ou de surdosage.

Et rappelez-vous, le surdosage ne désinfectera pas mieux votre piscine, au contraire, celle-ci risque de d’user votre bassin et ses équipements prématurément. La décoloration du liner est l’un des principaux risques qu’encoure votre piscine si le taux de chlore est trop élevé.   

Chlore de piscine : le prix

Le chlore représente la solution de traitement la plus répandue en France, il s’agit donc d’un produit très abordable.

Pour du chlore lent sous forme de galets, il vous faudra compter environ 30 € le seau de 5 kg. Le nombre de galet à utiliser chaque semaine dépendra du volume d’eau de la piscine. Néanmoins, on peut estimer qu’un seau de 5 kg de chlore en galets vous durera plusieurs mois. Toutefois, ce scénario convient que pour un fonctionnement normal de votre piscine.

Pour le chlore choc, le prix est similaire au chlore lent. Il faudra donc compter environ 30 € le seau de 5 kg de chlore en poudre. Toutefois, le chlore choc ne doit être utilisé que de façon ponctuelle en cas d’eau trouble ou pour la remise en route de votre piscine.

Enfin, comptez 25€ en moyenne pour un bidon de 20 L de chlore liquide. Néanmoins, vous devez posséder un chlorinateur sans quoi le dosage sera compliqué. Quelque soit le type de chlore que vous choisirez, le plus important sera de se référer aux consignes de dosage.  

 

A lire aussi :
Entretien de ma piscine
Traitement

Ces articles devraient vous interesser !